Aller le contenu

« Penser est à la source de la souffrance »

Cela fait quelques temps que cet article a été commencé comme la plupart des brouillons mais pour celui-ci j’en ai effacé le contenu pour en écrire un tout autre car la donne a changé de beaucoup, pour moi en tout cas.

Cela fait maintenant quelques mois que je ne viens plus sur le blog, je n’écris plus, je ne viens même pas sur le tableau de bord d’administration, j’ai même été étonné de me souvenir de mon mot de passe (bon ça en vrai pas tellement avec la mémoire que j’ai ça serait dommage de l’avoir oublié) mais voilà il est passé en tâche de fond, très loin dans mes activités et j’ai eu bien du mal à faire bouger ça et maintenant ce n’est plus l’objectif.

Je crois qu’il ne reviendra jamais.

J’écris encore, j’écris beaucoup sur mon téléphone dans les post-it, dans les livres de vie des filles, dans des fichiers word qui squattent à droite à gauche mais je ne partage plus. Par choix sûrement, par envie peut être. Ce blog survivra jusqu’à ce que le temps de l’hébergement OVH se finisse, il s’éteindra donc de lui même dans quelques mois. Je suis toujours sur quelques plateformes où j’écris en anonyme et je crois que c’est là où je me sens le plus à l’aise.

J’ai toujours envie d’écrire ce n’est pas la raison principal de ce silence doux et agréable. Je fais d’autres choses qui me prennent du temps, je favorise ma vie personnelle à ce bout de moi qui se promène sur internet. Je me plonge dans des écrits plus aboutis, des projets qui prennent aux tripes, de ceux qui font du bien au corps et au cœur.

Penser a été à la source de ma souffrance, elle est aussi le commencement d’un de mes plus grands projets, celui de me construire enfin en connaissance de cause.

Penser est simplement la source de ma vie.

IMG_20170609_145725_729

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :