Aller le contenu

Je ne vous parlerai pas

En ce moment comme vous avez pu le remarquer on parle beaucoup course, sport, bien-être alors qu’à son départ ce blog parlait beaucoup plus de maternité, il a pris un virage différent (Merci le nom pris à la base qui ne fait pas consonance blog maman) que j’apprécie de plus en plus, j’ai l’impression de me retrouver.

Il y a des sujets que je n’arrive pas à aborder sur le blog, comme une impression de ne pas être légitime pour en parler, comme si ce n’était pas moi. Alors Non, je ne vous parlerai pas de comment on réussit à faire dormir un bébé, Non je ne vous donnerai pas d’astuces sur notre quotidien, Non je ne vous dirai pas comment j’arrive à jongler entre ma vie de femme active, de sportive et de maman, Non je ne vous vanterai pas ma méthode pour arriver à faire pipi toute seule, pas que je ne souhaite aborder les sujets car si on me demande je répondrais avec plaisir mais je ne suis pas tellement à l’aise, on va dire que ce ne sont pas mes sujets favoris et que niveau conseils je ne suis pas très douée.

Je pense qu’on a chacun ses méthodes et que certaines astuces ne fonctionnent pas forcément avec les autres.

Alors Oui en effet, Mini ne fait pas de crise de colère mais elle négocie TOUT, tout le temps et c’est usant.

Oui les filles dorment depuis leur premier mois mais on n’échappe pas à certains levés à 6H30.

Oui les filles s’entendent relativement bien, même si parfois Mini ne comprend pas bien le mot partage.

Oui elles n’ont pas fais toutes les 2 leur crise de la séparation, et pourtant les deux sont des glus lorsqu’on est dans les parages.

Oui elles sont jalouses l’une de l’autre surtout quand on en a une plus souvent que l’autre dans les bras, et Fleur tellement plus que Mini alors qu’on nous avait dit que ça serait l’inverse à la naissance de la petite.

Oui les couchés se font dans le calme avec un instant lecture et un câlin chacune mais il arrive parfois qu’il y ait un loupé car on a oublié de donner de l’eau à Mini.

Oui il nous est arrivé de punir Mini mais ça ne lui faisait rien du tout et elle passait son temps à nous demander quand est ce que c’était fini alors on a arrêté.

Oui j’ai déjà pleuré lorsque Mini était bébé car je trouvais ça dur, mais pas une seule fois je n’ai craqué depuis l’arrivée de Fleur et je ne sais pas pourquoi ni comment c’est possible.

Oui j’aime mes filles à égalité et pourtant ça n’a pas été facile d’y croire quand j’étais enceinte.

Oui j’ai détesté la période bébé pour les deux mais je le vis bien et je suis tellement contente que Fleur devienne de plus en plus autonome.

Oui je me suis sentie déprimé à la maternité pour Mini où j’ai haïs l’homme de m’avoir laissé seule (et parfois je lui en veux encore). Et Non ça n’a pas été du tout pareil avec Fleur, je n’ai pas versé une larme avec elle et j’ai même savouré chaque nuit alors qu’elle était avec sa nounou (qui est aide puéricultrice à la clinique où j’ai accouché) alors que Mini n’a jamais quitté la chambre malgré les douleurs de la césarienne et Oui je le vis toujours bien.

Oui j’ai eu un accouchement en voie basse après une césarienne, Oui j’ai même subis une amniocentèse pour Mini, Et Non, je n’ai pas d’histoire là dessus à part que tout c’est bien passé, que ça a été bien sur des épreuves mais rien d’insurmontable.

Oui, j’ai allaité les 2, 1 mois pour Mini, 3 semaines pour Fleur et en mixte, Non je ne regrette pas de leur avoir donné des biberons aussi, Non je ne m’en veux pas du tout d’avoir arrêté si tôt. Non je n’ai pas fais ça pour montrer quoi que ce soit, Oui je l’ai fais car je m’en sentais capable, et Oui chacun fait comme il peut/veut, et Non je n’ai aucun conseil à donner là dessus j’en ai reçu tellement de différents que j’ai fais comme MOI je le sentais avec MES bébés.

Oui, je suis aussi une maman poule, cool, relou, avec ses manies, Oui je suis une Maman, même si j’ai encore du mal avec ce mot qui ne me définit pas (complètement) mais je me soigne.

Oui il m’arrive d’en avoir plein le cul (oups pardon) car je suis fatiguée par la journée au travail et que depuis 8H20 je croise des incompétents en pagaille que ça soit sur la route ou à mon travail, que ça m’agace qu’aucune solution ne soit trouvé, et que Oui moi aussi, j’ai envie de rentrer dans le calme alors que je sais pertinemment que ce n’est pas possible avec deux enfants en bas âge.

Oui nos matins sont un marathon mais que voulez vous j’adore sortir les affaires de Mini, lui demander de s’habiller, négocier la robe et les collants alors que c’est préférable de mettre un pantalon, habiller Fleur alors qu’elle déteste être allongé, ranger les pyjamas, jeter la couche, demander à Mini de mettre ses chaussures, Négocier pour les bottines violettes au lieu des baskets roses, mettre celles de Fleur, partir avec la poussette, revenir sur nos pas car on a oublié le sac de Mini, Chercher doudou, emmener Mini à l’école, déposer Fleur chez la nounou et repartir pour le travail. TOUT ça, l’ensemble, le package et pas un truc de moins, je prend chaque minute avec le sourire et je ne m’en lasse pas (Non je ne suis pas maso). Et Oui lorsque mon cul est enfin posé dans la voiture je suis déjà fatiguée par la journée alors qu’elle n’a pas encore commencé. Et Oui, comme chaque matin, je serais soit en retard soit à l’heure de justesse au travail.

Oui, j’en peux plus d’aller au parc (même si il s’agit du parc de la tête d’or et qu’il est très beau) car ça fait 15 815 fois qu’on y va depuis la naissance de Mini. Non je n’aime pas les aires de jeux pour enfants, Oui je suis une maman qui reste assise sur le banc car j’estime que Mini est en âge de se débrouiller seule et qu’elle se fait ses histoires à elle, Oui il m’arrive de regarder mon téléphone, Oui je la surveille aussi, Oui je suis la maman qui pense à la pom pote pour le goûter mais je suis aussi celle qui l’oublie. Oui je suis aussi la maman qui doit gérer la petite, Oui je la laisse se salir dans le sable, la boue, les feuilles. Oui, j’ai oublié les mouchoirs, Oui elle a le nez qui coule et Oui j’utilise sa manche pour la nettoyer. Oui c’est sale.

Ne jamais oublié que RIEN n’est grave et que TOUT est possible.

Alors Oui je suis devenue experte dans l’art de négocier, de prendre sur moi alors que vraiment non pour la douzième fois ce n’est pas le moment de manger des gâteaux au chocolat même si il n’est que 17H30 et que le repas est loin, de sourire alors que je suis épuisée, de jouer à Tomate-Ketchup alors que je veux m’affaler dans le canapé et savourer, de faire Moustache à Mini alors qu’elle boude et que je la laisserais bien bouder pour être tranquille, d’être une maman en carton, pas parfaite, pas géniale, pas super et qui gère comme elle peut.

Oui j’ai appris à aimer chacun de leurs défauts, de leurs pleurs, de leurs crises, de leurs soupirs, de leurs ras le bol. Oui j’ai découvert que gérer des petits êtres humains c’était très dur, Oui on passe par beaucoup d’épreuves avec eux. Oui il m’est arrivé d’aller me coucher sans manger tellement elles m’avaient poussé à bout. Oui, j’en ai eu marre.

Oui sans elles, ce n’est plus vraiment pareil. Oui sans elles, ce n’est plus nous. Oui sans elles, ça ne vaut pas le coup.

Oui avec elles, c’est tellement le bordel. Oui avec elles c’est beaucoup de cris, de soufflements, de sourires, de rires, de souvenirs. Oui avec elles, c’est de l’amour en barre de 10 chaque jour. Oui avec elles, c’est apprendre à relativiser, sur elles, sur eux, sur nous, sur le plaisir, sur le bonheur, sur la vie.

Oui être parent, c’est dur mais en même temps, personne n’a dit que ça serait facile.

joj

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :