Aller le contenu

Quelques infos sur les p’tits pots

Fleur a maintenant 10 mois, avec la diversification qui a commencé à 5 mois, on découvre petit par petit ses goûts et ses envies, et au temps dire que c’est plus compliqué qu’avec Mini. Du coup, à la maison c’est couci couça, un coup du fait maison, un coup des p’tits pots, même si au début je n’étais pas trop pour mais que voulez vous, j’ai appris à les apprivoiser.

J’ai profité de faire partie de la Team Bledifamily pour me renseigner (en retirant tout mes aprioris (si si on en a tous plus ou moins selon le sujet)) et en savoir plus sur Blédina (je vous vois venir en lisant la marque en mode oooooh naaaaan pas eux) (mais je comprend car moi aussi j’étais comme vous, blindée d’aprioris).

J’ai participé à plusieurs tables rondes, à la visite de l’entreprise à côté de Lyon, et même récemment d’un verger, j’ai écouté, j’ai posé des questions (même celles qui fâchent), et j’ai regardé d’un œil différent le sujet des petits pots.

Grâce à ce projet j’ai pu apprendre pleins de chose sur Blédina (aaaaaaah Oooh aaaah)(chut) et leurs façons de faire les produits et surtout sur la réglementation mise en place et leurs envies de faire toujours au plus proche de l’agriculture locale (pour info: 95% des matières premières utilisées par Blédina proviennent d’Europe). Ce sujet me touche particulièrement, c’est pour cela qu’en Juin, j’ai accepté d’aller visiter un verger à côté de Lyon avec d’autres blogueuses mais aussi avec des lectrices et mamans.

Sans titre

A Lyon, la personne que nous avons rencontré nous a parlé de son exploitation et de son envie de produire en agriculture raisonnée c’est à dire qu’il prend en compte la nature et ses besoins : moins de pesticides, plus de solutions adaptés à la nature…

Nous avons découvert que le contrat entre les agriculteurs et Blédina était très exigeants, ainsi les agriculteurs doivent tenir un cahier des charges assez costaud afin que les produits soient au top niveau qualité pour les futurs petits pots de nos loulous.

Et si les légumes qu’on utilise pour faire du fait maison possédaient plus de pesticide que les petits pots ? En effet, la norme européenne exige que le petit pot bébé contienne moins de 0.01 mg de pesticide par kilo (c’est peu, hein ?). Les contrôles sont très strictes côté alimentation infantile ainsi une matière première se verra contrôlé après la récolte.

Blédina à l’écoute des consommateurs propose des produits originaux et qu’on ne voit pas partout. Ils font attention à vos remarques afin de proposer des produits qui conviennent à tous ainsi ils ont préféré sortir une gamme où il y a très peu de mélange afin que ça soit meilleur, vous pouvez donc retrouver du purée Artichauts cabillaud ou même purée panais dinde.

13092038_506826316183168_4560968197410936693_n

Les petits pots c’est toujours pas glop pour vous ?

Pas de soucis, si vous êtes disponible le 27 et 28 septembre et que vous souhaitez participer au programme  « Parents Témoins » de Blédina, il suffit de vous inscrire à cette adresse  : http://goo.gl/forms/6m3NU1GC0vM4YMun2. Vous serez contactés dès que la liste des participants sera bouclée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :