Aller le contenu

Mes 5 astuces pour éviter de grignoter

Il y a 50 jours, je commençais mon défi foufou du 100jours sans, le but était de stopper un truc pendant 100 Jours, j’ai choisi d’arrêter de grignoter.

A mi-parcours, c’est un peu l’angoisse, voir la boule au ventre que je reviens vers vous. Je profite de ce mi-bilan pour vous filer mes astuces (à part me frapper les mains et me clouer les fesses à ma chaise) pour éviter de grignoter.

Boire, encore et toujours

Oui cette astuce peut être collé à toutes les sauces, mais je vous avouerai qu’elle marche très bien. Je vous redonne l’info comme quoi il faut boire environ 1 litre d’eau par jour hein, et je vous double la mise en vous disant que c’est un fabuleux coupe faim. Une envie de grignoter ? Hop une gorgée (deux/trois/dix si besoin) et on en parle plus. L’eau, c’est cool, mais on s’en lasse vite alors n’hésitez pas à aller voir aussi du côté des tisanes, du thé, ou de quelque chose de light tout en favorisant un maximum l’eau. Le plus de cette astuce : On fait beaucoup pipi donc on va beaucoup aux toilettes, donc on bouge donc on perd des calories.

Les pseudos-aides

Oui je sais, ce n’est pas très gentil de les appeler comme ça mais que voulez vous ils ne sont pas toujours d’une super efficacité. Dans la liste des pseudos-aides : Les chewing-gums (booooouuuuh c’est pas bien ça file des crampes d’estomac, et ça fait croire que vous mangez alors que ce n’est pas le cas) bon je vous avoue que je ne vous en veux pas de me jeter des p’tits cailloux (petit on a dit namého), mais lorsqu’on a très envie de grignoter, le chewing-gum dépanne pas mal. Bon bien sur on le prend sans sucre et à la menthe hein.
Si vraiment vous n’êtes pas fan du chewing-gum (comme il est horrible à écrire au clavier ce mot), je vous conseille le lavage de dent (pas pratique au travail mais pas impossible). Se brosser les dents occupe notre esprit, et coupe très bien l’envie de grignoter, en effet grâce à l’odeur de la pâte mentholée du dentifrice dans la bouche, vous n’avez même plus envie de rien.

Les aliments coupe faim

Lors du repas, j’ai favorisé les aliments qui me coupaient bien l’envie de grignoter c’est à dire qui me blindé le ventre en mode « là j’ai bien assez mangé ». Dans la liste, on peut donc voir la galette de maïs (nature of course) qui tasse bien lors du repas, qui peut être combiner avec du son d’avoine à mettre dans le yaourt. Et si ni l’un ni l’autre nous fait envie il reste bien sur la pomme qui joue très bien son rôle d’aliment blindeur de ventre.

S’occuper l’esprit

J’ai cru comprendre (je crois même l’avoir lu quelque part) qu’une envie de grignoter passait au bout de 30 minutes. Du coup à partir du moment où je ressentais le besoin de grignoter, je filais vite faire autre chose. Au travail, j’évite de rester devant mon ordinateur en face du placard à bonbons des collègues, je file dire bonjour et j’en profite pour monter quelques escaliers pour oublier. Après il suffit de s’occuper l’esprit, on peut commencer un article, écrire un sms, passer un appel, compter jusqu’à 100 en Anglais, en espagnol, et autres langues connues (c’est même une bonne occasion pour en apprendre une nouvelle, il n’est jamais trop tard).

Stop aux tentations

Finir par la base c’est tellement plus drôle. Bah oui c’est bête à dire mais c’est vrai, pour ne pas céder à la tentation, il ne faut pas en avoir. Donc on évite de faire les courses en ayant faim (ou on favorise le drive avec une bouteille d’eau à côté, on clique, on boit, on clique, on boit…) et comme ça plus d’achats compulsifs de trucs à grignoter. Adieux chocolats, gâteaux, bonbons et autres sucreries à gogo. Et si vous vous sentez pas de faire la journée sans grignoter, on favorise les trucs lights à manger : Crudités en mode carottes, radis, tomates cerise, cornichons, concombre…

Quant à moi, notez comme j’ai réussi à passer à côté du sujet des 100 jours sans depuis le début (Pirouette style Rodriguez !!). Les 20 premiers jours se sont très bien passés, je n’ai pas du tout grignoté, pas une seule fois, c’était parfait. Et puis je ne sais pas ce qui c’est passé, j’ai eu des jours sans moral, sans envie, et j’ai craqué 1 jours par ci, 1 Jours par là, mais rien de catastrophique alors je tiens encore le coup. Durement mais sûrement comme dirait l’autre.

Fin bref, on tient le coup pour finir les 100 jours quand même.

Sans titre

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

  1. Adeline w Adeline w

    Moi je dirais que ce sont de bonnes astuces. Par contre, pour l’eau, il faut rester vigilante pour ne pas « fatiguer » les reins. Mieux vaut boire une grande quantité que plein de petites fois.

    • Ah oui en effet, c’est un très bon conseil ça !! Merci 🙂

  2. […] Je m’explique. Souvent lorsqu’on est en sortie longue il arrive à un moment où la souffrance physique/morale se fait sentir, on en a marre, on ne veut qu’une chose, arrêter ! (maiiis pourquoooi s’infliger ça alors ? (je ne sais pas pourquoi non plus je vous rassure)). Et bah ces petites collations sont des billes de pep’s qui recharge ma jauge d’énergie (Nous sommes d’accord ça ne peut être considéré comme du grignotage hein). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :