Aller le contenu

100 jours sans grignoter

Cela fait plus de 2 mois maintenant que j’ai décidé de modifier mon alimentation afin de me sentir mieux dans mon corps, et histoire que je puisse passer une journée sans avoir mal au ventre et/ou des nausées. Malgré ce changement il me reste un défaut dans ma façon de manger. Une manie que je n’arrive pas à perdre, un sacré poids qui m’angoisse presque d’être là.

Je grignote.

Le mot est posé, je suis une grande grignoteuse, je pourrai même le mettre dans le TOP 3 de mes défauts. Je suis une grignoteuse compulsive, j’ai la grignote mania, ça en serait presque chouette comme truc sauf que c’est plutôt la loose, surtout sur la balance.

Je grignote le matin au travail avec un thé vers 10 heures. Je commence sagement avec une galette au chocolat en me disant que ça me calera pour la suite. Et puis au loin, j’aperçois les bonbons chocolatés qui trainent au bureau et j’en prend 1, 2, 5, une dizaine.

Je grignote le midi après le repas avec mon thé, je prends quelques sucreries qui trainent : des m&m’s et/ou des bonbons, pour finir le repas en douceur.

Je grignote à quatre heures en essayant de me donner bonne conscience en me disant qu’il faut que je tienne jusqu’à 18H.

Et puis à 18H en rentrant du travail, je tombe dans le frigidaire avec une compote ou un p’tit filou, voir même un gâteau, pour me caler jusqu’au repas.

Et je finis par grignoter le soir après le repas, un p’tit carré de chocolat par ci, un cookie par là, histoire de finir de digérer.

Bref, je grignote, beaucoup, trop, tout le temps.

Avant de l’écrire je n’avais pas l’impression de grignoter autant.

J’essaye quand même de temps en temps de résister. Je me lance des défis : 1 repas puis 2, tenter de tenir 1 jour. Parfois j’y arrive, je me retiens, je me raisonne, je me ronge les ongles, je bois plus d’eau, et je m’en sors plutôt bien, je finis même la journée en étant fière de moi. Au delà de 2 jours, je me raisonne mais dans le sens inverse en me disant qu’un peu ça ne peut pas faire de mal, et puis au final je me remet à grignoter comme en l’an 40.

Je sais que le chemin sera long et dur mais j’ai décidé de me lancer un plus gros défi. Je vais tenter de ne plus grignoter pendant 100 jours. A L’écrire, ça me paraît presque réalisable, limite abordable.

100 jours ?! Mais comment tenir ?

Je ne sais pas trop encore, Je vais improviser. Il parait qu’une envie de grignoter passe en 30 minutes, j’ai lu ça je ne sais plus trop où mais je vais chronométrer pour voir.

La date est prise, on se revoit dans 50 jours pour faire un bilan à mi-chemin ?

12573028_1755203281358226_4328228345636348720_n

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires

  1. Ma technique anti-grignotage ? ne pas acheter ce qui me tente. Je sais que si les gâteaux etc sont à disposition, je vais les manger, je ne sais pas forcément me raisonner.
    Donne le contenu de tes placards aux collègues, à Mini et SOIS FORTE !
    Courage Miss Grignote, you will do it 🙂

    • Ouai mais tu fais comment avec les loulous ? Là si j’achète c’est pour Mini et forcément après je craque :/

      • Je leur ai acheté des pti beurre et des gâteaux bébé. C’est pas hyper sexy, donc je me retiens assez facilement.
        Les bonbons, on en achète jamais.
        Je fais souvent les gâteaux du goûter et j’essaie de n’en prendre qu’au goûter. Parfois je craque mais ce n’est pas trop souvent.

        • ouai mais ici les p’tits beurres et les gâteaux bébé ça ne va pas marcher. Surtout avec la gourmande de compèt que j’ai.
          J’arrive pour l’instant à limiter on verra bien sur la longueur 😉

  2. SophieAmely SophieAmely

    J’étais et je suis encore une grignoteuse ! Je ne savais pas tellement me raisonner mais depuis peu je grignote moins. Je ne dirais pas plus du tout mais moins.
    Comment j’ai fait ? Plusieurs choses : j’ai cessé d’acheter tout ce qui faisait que je grignotais. Plus de gâteaux, de bonbons ou autres dans les placards ! (les enfants peuvent manger du pain avec de la confiture pour le gouter, pas forcément besoin de gâteaux très riche en sucre… )
    Je me suis mise au sport, et j’ai réalisé que pour éliminer un gateaux c’était beaucoup de sueur ! Au final, je me suis rendue compte que c’était bien trop peu de plaisir face à la grandeur des efforts à fournir après !
    Je bois plus d’eau, dès que j’ai une envie de sucre au bureau, je prends ma bouteille d’eau et je bois un peu, parfois même je me prends un thé non sucré, je fais une petite pause et ça passe !
    J’ai avancé mon heure du repas du soir pour ne plus craquer en rentrant du travail, je mange à l’heure des poules mais au final, je dors mieux car ma digestion est faite et j’ai un vrai repas.
    Je mange plus le midi et le matin, histoire d’être callée le plus longtemps possible dans la journée, je n’oublie jamais de mettre des féculents dans mon repas pour « blinder » l’estomac.
    J’ai reculé l’heure de mon petit dèj, avant je m’obligeais (oupas) à manger tout le matin, et si j’y arrivais pas, je ne mangeais pas ! Maintenant, si je n’ai pas faim le matin, je bois, et je prends dans mon sac un petit déj transportable (une compote sans sucre, un morceau de pain et un yaourt ou actimel…) une fois arrivé au bureau, je le mange donc sur les coups de 9h/9h30
    Et enfin, si j’ai vraiment faim dans l’aprés midi, je mange un morceau de pain, un fruit, des fruits secs… bref j’évite le sucre et j’essaie de prendre quelque chose qui cale vraiment !

    J’espère que quelques unes de ces astuces t’aideront dans ton défi que j’aime bien mais qui est quand même un peu strict ^^

    xoxo !

    • Merci pour tout ces p’tits conseils, je les note 😉

  3. Question de noob : si tu grignotes autant, est-ce que tu ne manquerais pas de sucre dans ton alimentation ? Genre tu as besoin d’énergie ?

    Sinon, tu peux tenter de prendre ton dessert du repas du soir en collation du matin et ton dessert du repas de midi en goûter (fractionner plus les repas), ptet que ça convient mieux à ton organisme ?

    • Je pense plus à un tic qu’à un manque
      Le coup des repas fractionné j’y avais pensé en mode écoute ton estomac si tu n’as pas faim ne mange pas, et puis avec le travail c’est compliqué :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :