Aller le contenu

Reprendre le sport après un accouchement

Je ne vous le cache plus, je suis dans le genre nana sportive, j’ai besoin de me défouler et de me sentir détendu, le sport chez moi c’est comme une drogue et j’assume (il faut bien être accro à quelque chose). J’avais fais une bonne reprise du sport avec le running après Mini (mon semi marathon fait à Lyon en est un exemple), et j’avais même réussi à jongler avec du fitness à la maison (épisode 1 et épisode 2 de mes instants « faire du sport à la maison avec un enfant dans les pattes c’est possible »), j’étais plutôt contente d’avoir retrouver ma forme d’avant, mais la grossesse est arrivé. Heureusement, j’avais décidé que je ne m’encrouterai pas cette fois-ci alors j’ai continué à être active pendant la grossesse avec en grande majorité de la marche rapide. J’ai réussi à tenir quasiment jusqu’à la fin de la grossesse, ce qui m’a permis de garder la forme (et apparemment à ce qu’on ma dit ça a été plutôt positif pour mon accouchement).

Fleur a bientôt 2 mois maintenant, et je n’ai qu’une envie c’est de reprendre le sport. Je suis une boule d’énergie, et je me sens frustrée de ne pas pouvoir courir. J’ai bien essayé de faire quelques séances de fitness à l’ancienne devant la télévision (j’ai même tenté de courir un peu) mais je sens que ça travaille alors je ronge mon frein (comme dirait l’un) et je me détend comme je peux (comme dirait l’autre).

J’espérais beaucoup de ce rendez vous de contrôle chez le gynéco. Elle a eu l’air dubitative quand je lui ai dis que je voulais reprendre le sport maintenant, ce qui ne m’a pas empêché d’aller chez le kiné avec mon Graal, l’ordonnance pour les séances de rééducation du périnée, (Attention à l’effet kisscool qui arrive), sauf que le kiné m’a annoncé qu’on ne pouvait pas faire les séances de rééducation avant 90 jours après l’accouchement (ah ah la bonne blague qu’on m’avait bien caché), et qu’il fallait mieux éviter de courir à moins de vouloir tester la descente d’organes, autant vous dire que depuis je suis d’une tristesse inconsolable.

Je me suis donc mise à la recherche de sport qui me permettrait de continuer à être en forme (et à manger ce que je veux (surtout)).

Et j’ai décidé de me remettre à la piscine (à croire que les longueurs me manquent), il y en a une top à côté de mon travail, ce qui me permettrait de continuer après la reprise, et le gros avantage c’est que mon vivofit de Garmin (le bracelet connecté qui m’a permis de savoir que je faisais mes 10 kms par jour pendant la grossesse) prend en compte cette activité (Ouf ! tout est sous contrôle).

Le soucis avec la piscine, c’est qu’il faut que Fleur soit gardé donc que l’homme soit rentré et là, on part sur une gestion de roulement à mettre en place (et puis faut bien l’avouer que lorsque l’homme rentre je n’ai pas forcément envie de partir), autant vous dire que j’ai mon alarme à flemme qui se met en route.

Du coup, j’ai pensé à un autre sport qui m’est familier : La marche active. J’aurai Fleur avec moi dans la poussette (donc pas de galère au niveau des horaires, ça sera quand je veux), je ne force pas trop sur mon périnée (et si je sens une douleur je peux toujours ralentir), et le vivofit prend en compte cette activité (bon c’est un peu la base d’un bracelet connecté), bref ce n’est que du bonus.

Et pour finir, si mon corps ne se sent pas trop mal, je vais continuer sur deux/trois cours de fitness comme le Pilate ou le Body light (mais sans la partie abdos) et toujours bien sur devant la télé.

Adieux Kilos en trop, et gras sur les cuissos.

20151028_113520

(et puis si ça se trouve je pourrai peut être recourir avant les séances (vous croisez pour moi?)).

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :