Aller le contenu

Ma fille a peur de dormir seule

Notre vie est rempli d’habitude, de manières, de rituels, de choses qu’on aime faire à un certain moment de la journée. On a tous les 3 nos petites habitudes (je dirai même que le chat a aussi ses rituels), il y a des choses qu’on fait toujours dans le même ordre, des habitudes dont on ne peut pas se passer, des petites manières qu’on aime (le chocolat avec le thé en fait partie) et qu’on apprécie l’un l’autre.

Quand Mini est arrivée, on a mis des habitudes, des rituels dans sa vie, des jalons dans la journée pour savoir où elle en était, histoire qu’elle ne soit pas perdue. Notre vie s’est mise à danser et on a commencé à compter les pas pour que personne ne se perde en route (et 1,2,3,4.. 1,2,3,4). Nous étions bien, tout était sous contrôle, et malgré quelques dérapages avec les grandes vacances et les week-ends détente on arrivait à reprendre une activité normale le lendemain, ou au bout d’une semaine mais au final on reprenait la danse tranquillement (5,6,7,8 ..).

D’autres rituels sont venus s’installés, d’autres sont parties, et j’aime me dire que le câlin du matin avec Mini va rester un bout de temps, comme la piscine du samedi qui est venue remplacer la gym du même jour, mais parfois on mène la vie dure aux habitudes et ce n’est pas que du bonheur.

On est partie fêter Noël chez mes beaux parents, et après quelques jours l’homme est reparti bosser. Mini et moi sommes rester en mode vacance avec des couchés à 22 heures, des levés à 10 heures, des promenades sans sieste, des quatre heures fait complètement à l’arrache et des repas qui n’étaient pas mieux, bref les rituels ont été massacrés, tout a été oublié (sauf le rituel de l’histoire avant d’aller dodo quand même), et je savais qu’on allait en souffrir en revenant, et ça n’a pas loupé.

Mini ne veut plus dormir dans son lit, elle ne veut même plus dormir tout court à part quand vraiment elle est épuisée. Elle veut dormir « a côté d’maman », parce que bon « c’est pas l’heure de dodo » vous voyez à part quand maman se met au lit. Tous les soirs depuis que nous sommes revenus, c’est laborieux, c’est compliqué, c’est chiant. Chaque soir, elle négocie jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à négocier (elle en fait même pipi sur les WC c’est pour dire alors qu’on est loin dans l’apprentissage de la propreté). Elle veut un dernier bisous qui se retrouve à être le dixième dernier, elle veut encore un dernier câlin qui est en fait le 21ème, elle veut qu’on lui ferme la porte, et puis finalement non il faut la laisser ouverte, négociations encore et toujours. Lorsqu’on arrive enfin à la mettre au lit, on sait que ce n’est pas fini, car après la négociation, il y a la danse du levé, elle se lève, pleurs, cris, angoisses, ris, court, piétine à cœur joie notre patience, ça arrive même parfois qu’elle s’installe dans le salon et se mette à jouer comme si c’était tout à fait normal.

On est passé d’un rituel de environ 30 minutes à un couché de minimum 1 heure…

On ne comprends pas, on ne sait pas pourquoi, elle nous dit qu’elle a peur de dormir seule, elle nous dit qu’elle ne veut pas dormir toute seule, elle angoisse. On cherche des solutions, on tâtonne, on teste et on croise fort les doigts pour que ça marche.

Hier soir au bout de 5 recouchés compliqués par l’homme il m’a demandé désespéré d’aller la coucher, je suis donc partie pour tout un rituel entier alors qu’on avait déjà fait le passage négociation et danse du levé : Lecture de livre, bisous, on se cache sous la couette, câlin, on dit au revoir aux animaux de sa veilleuse, après avoir fini alors que tout se passe bien, elle s’est mise à pleurer, puis les pleurs sont devenu des chouines, et les chouines ont fini par faire venir le silence, puis le marchand de sable est enfin arrivé (cette feignasse).

On est épuisés, on est agacés, mais que voulez vous on s’habitue à tout il parait.

10735299_379717895508676_982508563_n

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires

  1. Même ambiance avec Jolie douceur qui dormait si bien…
    On fait ce qu’on peut pour poser nos limites, mais c’pas simple
    Courage!

    • Lauréa Lauréa

      oh que non ce n’est pas simple du tout :/, merci courage à toi aussi

  2. mooshu mooshu

    Si cela continue, tu peux peut être faire appel à Aude Becquart.
    J’ai lu pas mal de témoignages sur d’autres blogs à son sujet. Je sais que je garde précieusement ses coordonnées pour mon fils. Vivant dans un 2 pièces actuellement, il partage notre chambre, même s’il a son propre lit, mais je suppute que le jour où il aura sa chambre, ça sera peut être un peu difficile.

    • Lauréa Lauréa

      Ah oui j’en ai déjà entendu parler, je pense que si ça continue en effet, j’irai lui demander des conseils, merci

  3. Et bien je ne sais pas ce qu’il y a en ce moment avec nos bébés deuz….. Ici aussi galère, pipi, pas dodo, pas dodo ici, fini dodo, a peur, pipi, caca maman, bobo là, mécament maman, l’est où doudou, non pas couverture, si couverture à moi… J’ai opté pour un ton un peu plus ferme, ça a permis de repartir sur de bonnes bases pour le moment, même si du coup le matin c’est levé à 6h45 au lieu de 8h15 avant… gggrrrr

    • Lauréa Lauréa

      Bah ici même le ton ferme ne fonctionne pas, elle se lève quand même :/
      Courage en tout cas

    • Lauréa Lauréa

      Bonjour,

      Je vous remercie beaucoup mais ma fille n’a pas peur du noir mais elle a peur de dormir seule.
      Par contre je vais faire un tour sur le deuxième lien, je suis toujours preneuse de petite histoire originale, merci beaucoup :).

      • ah pardon, j’ai lu « elle nous dit qu’elle a peur », et j’ai conclu peur du noir… mais ca marche aussi pour les autres peurs… peut etre lui demander de quoi elle a peur?… pour pouvoir la faire agir dessus….

        • Lauréa Lauréa

          Ce n’est pas grave ;-), bah peur de dormir seule quand on lui demande elle veut bien dormir mais à côté de moi ou à côté de son papa :/

  4. Ok, je suis la copine naze qui va pas du tout te rassurer… La Maxi Fille a eu de longues périodes comme ça, ça partait comme ça revenait, le Mini y est passé aussi il y a peu, en moins coriace parce qu’il l’est naturellement moins.
    Je n’ai pas de recette miracle à proposer, je t’avoue que le « c’est pas l’heure dodo » m’a juste fait fondre quand je suis venue… Mais je t’envoie des bisous, plein plein, parce que je sais que c’est chiant, fatiguant, lassant, énervant.

    Courage <3

    • Ah ah j’aime quand tu me rassures comme ça x)
      là c’est dix fois pire y a la phrase qui est accompagné avec des pleurs et des cris
      merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :